Un abri anti-aérien reconverti en hôtel bon marché

De la rue, on ne voit rien, juste un escalier qui s’enfonce sous la terre. Ici vivent des paysans venus de toute la Chine, nouvellement arrivés pour tenter leur chance à la capitale.

Descente dans un abri anti-aérien reconverti en hôtel bon marché, quasi-insalubre, où pourtant la vie s’organise. En hiver il y fait bon, en été il y fait frais, mais toujours terriblement humide.

Production
ACSR
Avec le soutien de
Echevinat de la culture de la Ville de Bruxelles
Licence
Creative Commons 4.0 - 2005

Huit Mètres sous terre