Te friper

Te friper, simplement pour muscler les oreilles avec des vrilles.

Le métro vient d’être témoin d’une scène peu commune : dans un photomaton, une femme vient de se faire éconduire par un homme. Est-ce une simple provocation, une passade, la fille en a-t-elle fait son lieu de prostitution ou a-t-elle été franchement violée par l’homme qui court ? Les témoins de l’action sont tour à tour intérrogés sur ce qui s’est passé, une mère et sa petite fille, un agent de la Stib, le conducteur de la rame, le violeur, la femme violée, son mari. Tous se retrouvent dans des ambiances de ville très tranchées : métro, escalator, café prolo, zapping, télé et undergdround punkoïde. Il y a de l’électricité dans l’air. Où est la source, la centrale ?

20000714

Prise de son, montage et mixage : Luc Calberg

Mise en voix : Yves Antoine

Comédien·nes : Didier Arcq, Stéphane Bissot, Fabienne Coppens, Béatrice Dider, Michel Ellinckx, Thibault Vandensteen et Yves Antoine

Production
ACSR
Avec le soutien de
FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Licence
SACD Belgique - 20000714