Un printemps oublié

Le souvenir de ce printemps de révolte s’est évanoui sous la censure.

Vingt ans après le mouvement étudiant de 1989, il ne reste presque plus aucune trace de ces événements dans la société chinoise d’aujourd’hui. Le pouvoir a réussi à instaurer un tabou complet autour de ces cinquante jours qui ont bien failli le faire vaciller. Au fil des années qui passent, ce tabou a fait basculé ce printemps 1989 dans l’oubli ; les jeunes d’aujourd’hui ne savent rien ou quasi rien de tout cela. Autre génération, autre époque, ils ne sont d’ailleurs que très peu préoccupés par les revendications pour une démocratisation du régime telles qu’exigées par les étudiants de 1989.

« Un printemps oublié » propose d’une part de revenir sur le mouvement en lui-même, en recueillant la parole des témoins de l’époque et d’autre part d’interroger la transmission (ou plutôt la non-transmission) de cette mémoire, en allant à la rencontre de la jeunesse chinoise d’aujourd’hui.

Prix : Premier prix Longueur d’ondes

Auteurs Complementaires

Prise de son : Song Yuzh

Mise en onde : He Ji

Avec les voix de : KO Siulan, Wang Lei et Zhang Yaxuan

Producteurs
RTBF La Première
Licence
SCAM Belgique - 20091208

  • Prix Longueur d’ondes / 2010 - 1er Prix du documentaire radiophonique