Création sonore

Cartographie du silence

« Le visible a lui-même une membrure d’invisible et l’in-visible est la contrepartie secrète du visible »

Public Tout public

À la profusion du bruit né de la ville, nos sociétés ajoutent de nouvelles sources sonores, comme s’il fallait noyer le silence des lieux à l’intérieur d’un bassin permanent de bruits dont l’intérêt est de distiller en sous main un message sécurisant. […] Le visible a lui-même une membrure d’invisible et l’in-visible est la contrepartie secrète du visible.
Maurice Merleau-Ponty

Avec le soutien de
FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Licence
SCAM Belgique - 2008