La femme sans visage

« Il n’y a personne dans le parc. Il y a le jardinier.  »

 

« La femme sans visage » est un rêve. Les personnages n’ont pas de visage. Ils ne sont plus que voix, et les voix des personnages déclinent un même texte, une même musique, un même fantasme. La sensualité des voix est étrange parce qu’elle renvoie à la mort. L’auditeur·rice est dans une sorte de demi-sommeil : iel écoute les voix des quatre comédiennes qui se partagent le texte pour ne former qu’un personnage, dans quatre langues (Français, Anglais, Italien et Allemand) et iel entend des sons du réel, extérieurs au rêve qui peuvent intervenir comme éléments déclencheurs ou de rupture. Les deux temporalités (réel et rêve) s’influencent.

Cette création a été enregistrée en direct aux Brigittines lors du festival Radiophonic 2007, retransmis par Radio Panik dans le cadre du réseau Radia.

2007

Autre réalisateur : Pierre De Jaeger
Musique : Christophe Piette.
Voix : Roberta Miss, Nathalie Rjweski, Regina Roher, Marie Bos

Production
ACSR
Licence
Creative Commons 4.0 - 2007