La Terre est plate

Carnet de voyage d’un platiste

Public Tout public

Léon est célibataire. Il est proche de Teresa, sa fille de 15 ans. Lorsque Léon aborde le sujet de la Terre plate, la dispute n’est jamais très loin. À la suite d’une dispute, Léon prend la décision de partir pour l’Antarctique afin de prouver au monde et à sa fille que la Terre est bien plate.

Pour prouver à sa fille qu’il peut encore faire de grande chose, comme Jacques Brel, qu’il écoute souvent parler de sa traversée de l’Atlantique en voilier.

L’intention est d’explorer la crise existentielle de Léon pour en dégager la folie douce et la poésie. Au fond, Léon est un homme qui veut s’extraire de son quotidien pour se prouver à lui-même et à sa fille qu’il est capable d’accomplir de grandes choses. Le chemin est le but.

 

La Terre est plate est le premier projet lauréat de l’appel à « fiction sonore » lancé par le Centre Wallonie-Bruxelles & Paris_Festival Interférence_s en partenariat avec l’acsr (Atelier de création sonore radiophonique).

Interprétation : Michel Schillaci – Charlotte Schillaci – Ingvild Jacobsen – Andreas Løhren – Randi Johanne Hoseth

Musique : Bruce Wijn

Illustration : CRÉONS

Production
CWB Paris ACSR
Avec le soutien de
Montévidéo, Centre d’Art
Licence
SACD Belgique - 2022

Jeremie Brugidou