Les langues

Une jeune stagiaire entre en défense sociale comme dans un nouveau monde. À mi-chemin entre système pénitentiaire et hôpital psychiatrique, elle nous livre le récit de sa rencontre avec Nicolas.

Public Tout public
Podcast Friction

Accompagnée du psychiatre, une stagiaire arrive au Pavillon des Mimosas sud, pour sa première année de stage. Elle n’a jamais abordé la folie autrement que par ses idées et les discours que l’on peut en avoir. Elle rencontre l’équipe soignante et participe à ses premières réunions cliniques. Elle écoute les diagnostics. Là, derrière les portes vitrées de la salle d’équipe, elle aperçoit les déambulations incessantes de Nicolas. Nicolas l’impressionne. Elle l’observe. Nicolas, dans sa façon de se déplacer, scande le temps. Les sensations du temps de la stagiaire se transforment, les questions arrivent petit à petit. Est-ce que Nicolas souhaite lui parler ?

Elle apprend par l’équipe que Nicolas a un certain passé de violence. Elle devrait rester sur ses gardes, elle est étrangement attirée par lui. Dès qu’elle se retrouve avec Nicolas, elle ne sait plus qui elle est. Un basculement va se produire entre eux : une sortie dans la campagne tournaisienne, déclenche la communication. C’est le départ vers les différentes langues de Nicolas. Telles des paroles fleuves, plus fortes qu’eux, il serait bien difficile de les arrêter. Elle n’avait jamais entendu de telles langues.

 

*La défense sociale vise à protéger la société en offrant des soins et des traitements psychiatriques à des individus qui, en raison de leur état mental ou de leur comportement, sont considérés comme dangereux pour la sécurité publique.

Ecriture : Odile Vansteenwinckel

Interprétation Candy Saulnier

Illustration : © Simon Vansteenwinckel

Production
Cosipie asbl
Avec le soutien de
ACSR FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Licence
SACD Belgique - 2024

Nous remercions Paola Stévenne, Cabiria Chomel et Carmelo Iannuzzo, pour leurs conseils artistiques.
Bastien Hidalgo Ruiz, Emma Pajevic et Toavina Razafindralambo, de l’ACSR.
Léna Burger, clinicienne et réalisatrice sonore.
L’acteur Lucas Meister.

Ainsi que Philippe Bouillot, Dominique Holvoet, et l’équipe de « Ballon » du Courtil.
Alexandre Stevens, psychanalyste et fondateur du Courtil, Institution ouverte pour enfants et jeunes adultes psychotiques.

Odile Vansteenwinckel remercie particulièrement Candy Saulnier.