Track 4

Micro-événements sonores à large bande passante

Public Tout public
Collection Microphon'ic 2004

Au Centre Dansaert, Microphon’ic 2004 continue. Sur les ondes un duo impromptu entre Interphase – une interaction improvisée, entre les micros d’Anthony Carcone et Etienne Noiseau qui traverse les lieux pour laisser entendre cette musique de hasard, omniprésente du quotidien, surgie d’actions, de paroles, de sons bruts, créée par quelques millions d’instrumentistes simultanés : automobilistes, passants… spectateurs et performeurs de Microphon’ic 2004… et Nicolas Husquet et son « Mio-y-tuyo » : une œuvre où le son (invisible) rythme une scène visible.

La relation entre l’invisible et le visible, illustre de façon ironique le rapport que nous entretenons avec la vie et la mort. Cette question existentielle s’inspire d’un séjour au Mexique où il est courant de voir se côtoyer des images, des récits sur la mort et des chansons populaires aux rythmes joyeux et légers. La vie et la mort sont représentées symboliquement par deux enceintes stéréo. Une bande sonore réalisée à partir d’un montage d’expressions vocales de l’auteur montées sur des extraits de cumbia (style musical colombien qui puise ses origines en Afrique noire), viendra renforcer la part de mystère qui entoure cette installation..

Un vibrant hommage à la dramatique radio ?

Suite de la performance >>> Track 5