Trait pour trait

Une zone de circulation où modèle et portraitiste se rencontrent.

Public Tout public
Collection Empreinte

Ni totalement fiction, ni exclusivement documentaire, ce portrait explore une zone de circulation où modèle et portraitiste se rencontrent. Comme un jeu de cligne-musette où les rôles de celui qui compte et de celui qui se cache seraient rendus poreux. Enregistrées lors de cinq tombées de nuit consécutives dans l’intimité du salon, les paroles de Nadia invitent l’auditeur à une partie de colin-maillard ; yeux bandés et bras tendus, libre de deviner les contours d’un visage qui prend inlassablement la tangente.

Auteur·rices complémentaires

photographie Joffrey Goart

Licence
SACD Belgique - 2018