Dans un territoire bruxellois fertile à la création, à la diffusion culturelle et dans le contexte actuel troublé, une partie de la communauté marocaine de Belgique développe de nouvelles pratiques liées à une branche captivante de son héritage, la culture gnawa.

Aujourd’hui, ses membres résistent à leur manière en transmettant localement l’esthétique envoûtante d’une musique gnawa aux origines lointaines, portée par les sonorités captivantes des instruments qui lui sont propres (le guembri, le tbel et les qrâqeb) et des chants, tout en étant bordée par la dimension physique, mystique et rituelle de ces pratiques de transe.

Mohamed-Saïd, Hicham, Souhaib, Saïd et Hélène vivent à Bruxelles, où ils agissent localement, avec discrétion mais aussi avec ambition et conviction, pour la transmission d’une culture dont le rôle social et culturel participe au rayonnement global de la capitale belge.

Avec le soutien de
ACSR FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Licence
SCAM Belgique - 20170321