Histoires souterraines d’Argentine

A la recherche de visages parfois oubliés de l’Argentine, tranches d’histoires entre passé et présent.

Public Tout public

Guidé par Eduardo Molinari, el « eternauta » – voyageur dans le temps, « Histoires souterraines d’Argentine » part à la recherche de visages parfois oubliés de l’Argentine, tranches d’histoires entre passé et présent. Les histoires qu’Eduardo, artiste plasticien, distille tout au long du documentaire, se répondent et mettent en relief les vies bien réelles de Zulema, mère de famille engagée dans un mouvement « piquetero » de chômeurs et celle de Moïra, Indienne mapuche.

Au travers de ces trois récits, ce sont trois pratiques qui ont en commun d’appartenir à des Argentines censées ne pas exister. L’Argentine des Indiens dans un pays de culture dite officiellement « européenne », dont les habitants sont dits être descendus des bateaux, descendants d’immigrants venus en majorité d’Europe. Celle de chômeuses bloquant des routes dans une économie dite florissante, où tout un chacun se devait d’être un gagnant.

Après les révoltes du 19 et du 20 décembre 2001, ces autres Argentines émergent avec force. Renouer avec ces dernières sera un élément clef de la recomposition du tissu social. Nous vous invitons à écouter leurs réalités, les questions qu’elles affrontent au quotidien, et à un voyage au-delà de la surface de l’histoire officielle.

2010

Avec Eduardo Molinari « l’éthernaute » , Moïra Millan et Zulema Aguirre

Traduit·es respectivement par Gérard de Selys, Elisabeth Elisabeth et Françoise Wallot.

Prise de son:  Carine Thibaut et Guillermo Kozlowski, Arnould Chapel et Lalo Lali.

Réalisation  : Carine Thibaut, Lalo Recanatini
Montage, mixage: Arnould Chapel

visuel : archivo caminante

Avec le soutien de
FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Licence
SCAM Belgique - 2010