Le cycle indocile (2/2)

Monstruations

On pourrait être des monstres. Arrêter de se contenir. Les règles, ce serait ça: cesser de se taire, de s’excuser ou de se cacher.

Public Adultes

*Monstre, du latin montre: avertir, éclairer, inspirer.

 

Jérusalem. Berceau de traditions patriarcales, zones de frottements, caisse de résonance. À la croisée des chemins, avec Vivien, Bitya, Yaël, Rachida, Carrie, Waed, Anne-Laure et Amira, l’expérience (pré)menstruelle se raconte.
Voyage poétique et immersif dans cette ville-chaudron, Monstruations lève un coin de voile sur les règles associées aux règles, les tabous et les représentations qu’on y attache, les désordres qu’elles suscitent.

Mais à travers le cycle menstruel, ses saisons et ses troubles, qu’est-ce qui se révèle, au juste ?

À Jérusalem, les jours prémenstruels sont des jours dangereux. Ça serre. Ça presse. Comme si quelque chose voulait sortir. Avec Vivien, Waed, Carrie, Rachida, Anne-Laure, Yaël et les autres, on se dit : rugir, plutôt que rougir.

Dans cette ville dont l’exacerbation fait étrangement écho à celle qu’on traverse à l’approche des règles, l’intime rejoint le politique. Les récits se prolongent. Racontée par les unes et les autres, l’expérience du cycle et de ses turbulences est une plongée dans les remous de l’existence et de ses questionnements.

Que le sang isole, qu’il soit deuil ou délivrance, que son arrivée rende féroce, souffrante, puissante ou vulnérable, ne pourrait-il pas être aussi, en fin de compte, le lieu d’une possible réinvention ?

2021

Graphisme : Gaelle de Laveleye

Production
Across Stickos
Avec le soutien de
ACSR FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Licence
SCAM Belgique - 2021

Merci à Ada, Amira, Anne-Laure, Bitya, Carrie, Caroline, Eliora, Fatiha, Ingrid, Joy, Ludivine, Macarena, Malak, Miral, Nadiça, Noémie, Orfa, Rachida, Rim, Sabreen, Sadia, Shireen, Shoshana, Sophie, Tanja, Vivien, Wa3d, Yael

Et merci à Gaëlle, Viviane, Paula, Priscille et toute l’équipe de l’acsr.